Calendrier d’entretien du gazon

Quand semer ?

A l’automne, dès le retour des pluies : le gazon a le temps de s’implanter durant l’hiver en émettant des racines qui descendront profondément en terre. En semant au printemps, le gazon n’a pas le temps de s’installer avant l’été.
dosage : 30 g/m²

Janv
Nombre de tontes (moyenne) 1 2 3 4 3 2 1 1 1 1
Scarification (S) ou défeutrage (D) D S D D S

D

Engrais anti-mousse ---- ---- ---- ---- ----
Engrais désherbant anti-mousse ---- ----
Engrais désherbant ---- ----
Engrais revitalisant ---- ----
Engrais longue durée ---- ---- ---- ----
Chaux vive ---- ---- ----
Amendement calcaire ---- ----
Fumier ou terreaux ---- ---- ---- ---- ---- ----
Désherbage chimique liquide ---- ---- ---- ----
Désherbage chimique granulés ---- ---- ----
Regarnissage (graines enrobées, pelliculées ou Ray grass) ---- ---- ---- ----
Regarnissage (composition d’origine) ---- ---- ----

Les tontes

L’idéal est de tondre avec une tondeuse à lames hélicoïdales en tondant tous les 4 jours.
Tondre ras augmente la fréquence des tontes = si l’on veut tondre moins souvent, il faut tondre haut.
Une règle pour les tontes, ne jamais supprimer plus du tiers des feuilles.

Scarification, défeutrage, carottage :

Ne pas confondre scarification et défeutrage.
On utilise deux machines différentes.

- La scarification permet d’enlever le feutre et la mousse et de casser le dessus du sol (descend à 1 cm maximum dans le sol). Elle favorise l’enracinement des graminées.

- Le défeutrage est une sorte de peigne qui, en grattant, enlève les mousses et les éléments morts mais ne pénètre pas dans le sol.
On pourra se contenter d’une scarification au printemps (avril) et une à l’automne (après les 1ères pluies).
Le carottage complète ces opérations. Plutôt pratiqué par les professionnels, il consiste à retirer des "carottes" de terre (le jardinier peut se contenter d’un aérateur) et on comble d’un mélange de sable + tourbe.

LES ENGRAIS

Un manque d’engrais entraîne la formation de mousse.
- Engrais anti-mousse
S’utilise dans la période de scarification. A base d’azote cyanamidé qui détruit la mousse par la racine.
- Engrais desherbant anti-mousse
Contient du sulfate de fer mais n’acidifie pas. Pour agir, a besoin des températures de 13° (nuit) et 25° (jour).
- Engrais desherbant
N’agit qu’à partir d’une température de 10 ° la nuit (dicamba 8°) : à mettre en avril-mai (parfois juin)
- Engrais revitalisant
Après la scarification, fait redémarrer le gazon. C’est un engrais riche en azote (exemples : 18 - 6 - 6 ou 16 - 5 - 5). Il existe un engrais revitalisant organique (8 - 2 - 4) mais 20 % plus cher !)
- Engrais à libération lente (longue durée) : l’engrais des jardiniers qui veulent un beau gazon. Pour avoir un gazon toujours vert, sans augmenter le nombre de tontes.
10 % d’azote dont 5 % d’azote de synthèse. Agit pendant une période plus ou moins longue (au moins 6 mois - toute l’année avec un PH de 6). Peut être mis en plusieurs fois (mars-avril / juillet-août / octobre-novembre).
Contient des oligo-éléments.

Un programme de fertilisation (limite l’arrosage l’été) :
- engrais revitalisant en mars-avril.
- engrais à libération lente entre mi-mai et mi-juin.
- anti-mousse à l’automne

Apport de calcaire

- Chaux vive
90 % Calcium et 7 à 8 % Magnésium. Nécessite une grande quantité d’eau pour disparaître (reste apparente tout l’hiver).
Elle casse le dessus du sol et détruit la mousse.
A apporter en octobre-novembre tous les 4 ans à la dose de 200 g/m² (Si on en met tous les ans, le PH augmente et la mousse au lieu d’être détruite se multiplie).
- Chaux magnésienne
Contient du magnésium et tous les oligo-éléments.
A apporter tous les 4 ans soit à l’automne, soit de février à mai..
- Lithothamme
Algue calcaire pêchée aux abords des îles Glénans. Reconstituant énergétique qui permet d’apporter du calcium, du magnésium, des oligo-éléments...
Remarque : on peut mettre du sulfate de fer au printemps pour détruire la mousse, mais à l’automne il faut mettre de la chaux.

Fumier, compost, terreaux

Suffisant en fertilisation si on a apporté de la chaux magnésienne.
25 kg / 150 m² / an.
Le fumier est aussi vendu sous forme de granulés.

Desherbage

- Manuel : de nouveaux outils sont apparus sur le marché.
- Chimique : A pulvériser en fin de soirée entre mi-mai et fin juin (éventuellement rattrapage mi-septembre à fin octobre) lorsque les températures atteignent 13° (nuit) et 25° (jour).
Impératif : à faire minimum 48 h après la tonte.
Ne pas dépasser les dosages.
Il existe des désherbants en granulés à mettre d’avril à juin (très chers : à réserver pour les petits gazons).

Regarnissage

- d’automne
Après la scarification, on peut regarnir avec la même composition que le gazon d’origine (7 à 8 g/m²) mais on ne peut pas tondre en novembre si le regarnissage a été fait tardivement.
- de printemps
Les gazons de regarnissage sont des Ray-grass anglais qui peuvent mourir si l’été est très sec.

Des ravageurs

- Aoûtat
Traiter au dicofol (480 g/l) : 5ml dans 5 l d’eau.
Période idéale : de début mai à fin juin.
- Tipule
A l’automne, après la ponte, traiter au curater (très cher), l’endosulfan ou au chlorpyriphos éthyl.
En avril : extraits de fougères en arrosage.

Conférence de Michel Le Pottier, le 9 avril 2006

...De l’intérêt de la SCARIFICATION...

Si vous avez fait le choix, comme moi, d’avoir un beau gazon (en tout cas un gazon qui ne soit pas un paillasson l’été et de l’herbe à vaches l’hiver), vous devez savoir que cela se mérite et demande un minimum d’entretien.
Or, l’une des opérations les plus importantes est la SCARIFICATION qu’il faut faire au moins1 à 2 fois par an (voir plus haut).
Septembre est le bon moment pour la faire dès que les 1ères pluies sont tombées.

- 2 septembre 2006
J’ai pris quelques photos pour vous convaincre de scarifier votre pelouse.
1.- J’ai loué un scarificateur pour la 1/2 journée (j’ai bien dit scarificateur c’est-à-dire un appareil qui ne se contente pas de gratter la pelouse en surface comme les démousseurs, mais un appareil qui, grâce à ses lames, entre en terre sur plusieurs millimètres.
J’ai environ 500 m² à scarifier...


Photo de la pelouse AVANT...
_ Elle est bien verte (nous sommes fin août), apparemment impeccable... apparemment seulement !


Photo de la pelouse APRES le passage du scarificateur :
La désolation !!! J’ai enlevé peut-être l’équivalent d’une vingtaine de brouettes de "foin" (que je n’envoie pas à la déchetterie, mais que j’étends entre les plantes, que je mets au compost ou dans mon poulailler)

2.- Je ratisse bien avec mon balai à gazon et je passe la tondeuse pour la finition. Et voilà ce que cela donne : pas d’affolement, c’est normal. Le gazon est beaucoup moins beau et fourni. Il y a même des endroits dégarnis.

3.- Aux endroits par trop dégarnis, je ressème un peu de gazon (je n’utilise pas de gazon de regarnissage qui contient trop de ray-grass). Ensuite je recouvre d’une fine couche de terreau (un terreau très bon marché) ou de terre très légère.
Et j’arrose bien TOUTE la pelouse (C’EST IMPERATIF) après avoir mis de L’ENGRAIS A ACTION RAPIDE.
Dans les jours qui vont suivre, je vais arroser peu souvent mais copieusement, à moins que la pluie ne revienne d’ici là.

Voici la pelouse en fin d’opération.
Il m’aura fallu pratiquement 5 h pour 500 m².
Il faut maintenant lui laisser le temps de se refaire.

Alain

Et pour conclure...

un programme d’entretien MINIMUM d’un gazon sur une année

- Tontes du gazon le plus souvent possible de mars à octobre-novembre
- Arroser éventuellement en été (peu souvent mais copieusement et le soir)

février chaux magnésienne tous les 4 ans
mars-avril Scarification

et

engrais revitalisant

mi-mai à mi-juin désherbage chimique si nécessaire
mi-mai à mi-juin engrais à libération lente
septembre scarification dès les 1ères pluies.

Faire suivre d’un semis éventuel et d’un bon arrosage.

En gras, ce qui est indispensable à faire tous les ans.